Newtopia 3.3

 

Performance au Chapiteau / Rendez-Fous, St.Mathurin
Photo © Julien

Troisième volet de la série Newtopia 3, invité au festival les Rendez Fous du Roi Re-né à Saint Mathurin-sur-Loire, le 20-21 juin 2015.


Au programme : 

Le 20 juin, à 16H00 au chapiteau :

Fraises-Indigo (extraits / Newtopia 2.1)

Fraises – Indigo est une composition chorégraphique construite avec le principe de multiréférentialité : « La multiréférentialité c’est l’art de conjoindre ce qui n’est pas toujours conjoignable, de rechercher des articulations parfois problématiques, entre au moins deux disciplines distinctes. C’est l’art de faire tenir ensemble, en tension, ce qui tient mal ensemble, ou même ne le saurait. Il y faut du talent, et des principes d’organisation de savoirs complexes, d’un savoir feuilleté. Le sens de l’inconfort et de la complexité. Le pionnier du concept est alors Jacques Ardoino. » (Source : www.cifpr.fr )

Fraises / mots clés : rouge vif, vitalité, sensualité, fraicheur, humour.

Indigo / mots clés : bleu foncé, surnaturel, froid, ciel, profondeur, impermanence.

Le scénario s’est créé à partir des personnalités de participants, des consignes liées aux mots clés, d’enchainements de Kung Fu, des textes et d’images. Il passe par des phases qui ne font aucun sens, à des phases avec des multiples sens, pour finalement prendre une forme semi-cohérente qui respecte nos états actuels et l’historique de l’aventure. Le texte de Claire Rengade « Les Terriens », nous était une inspiration supplémentaire qui a fait ressortir une dimension sociale de nos délires expressifs. 

Conception / direction : Dimitri Tsiapkinis
Assistante à la chorégraphie : Ahlam Ettamri

Performeurs : Claire Guillaume, Carl Loiseau, Rosa Pires de Matos, Bruno Morin, Emilie Coudère, Keely Sigot, Séverine Waeber, Dimitri Tsiapkinis

Durée : ~ 20min

 

Le 20 juin, à 16H30 au chapiteau :

Fragments : L’assemblée (extraits / 1ère étape de travail)

Des matières composées et improvisées destinées à une adaptation chorégraphique – et très libre – de la comédie grecque ancienne d’Aristophane les Ekklésiazouses (Assemblée des femmes). Une aventure dramaturgique mêlant textes, humour, expressivité sensible et danse contemporaine.

Scénario en cours d’écriture. La première de la chorégraphie finale sera présentée en printemps 2016. Qu’est-ce qui se révèle dans la frustration poétique / politique des femmes dans la comédie d’Aristophane ? En quoi cela nous concerne-t-il ? Quelle société idéale imaginer après le désillusionnement de nos démocraties actuelles?

Conception / direction : Dimitri Tsiapkinis

PInterprètes : Emilie Coudère, Claire Gervais, Claire Guillaume, Magali Dijoux, Carl Loiseau, Bruno Morin, Rosa Pires de Matos, Keely Sigot, Severine Waeber.
Durée : ~ 20min

 

Le 21 juin, à 17H30 à la terrasse du  Lieu Dit : 

Conférence dansée : poésies sauvages en milieu psychiatrique

Soigner à travers l’art ou tout simplement s’exprimer à travers l’art ? C’est quoi l’exception de l’art de la danse ? C’est quoi les bénéfices intrinsèques et instrumentales de la danse en deçà de toute thérapie ? Quel spectacle donner et pour quel public, avec des amateurs suivis en psychiatrie ? Des questionnements inspirés du travail de recherche Master 2 réalisé par D. Tsiapkinis au sein du CHU de Tours / service psychiatrie en 2012-2014.

Conférenciers : Dimitri Tsiapkinis et/ou Roland Lebret

Danseur : Bruno Morin
Durée : ~ 30min

%d blogueurs aiment cette page :